Pour encore beaucoup trop de fondations et organismes, une campagne annuelle se résume à un envoi postal de sollicitation et à quelques activités de financement en cours d’année. Ce qui est bien peu en considérant toutes les options et opportunités qui s’offrent à nous actuellement. La principale utilité d’une bonne campagne annuelle de sollicitation est qu’elle permet une meilleure récurrence et diversification des revenus. Cibler le bon donateur, avec la bonne activité de sollicitation, dans la meilleure période pour lui, permet une augmentation et une meilleure répartition des revenus tout au long de l’année. L’organisme peut ainsi entretenir une meilleure relation avec tous ses donateurs et devenir beaucoup moins dépendant de ses événements majeurs.

La campagne annuelle vise à créer une base de donateurs solide. Une bonne connaissance du profil de ses donateurs, de leur provenance et de leur motivation à donner devient essentielle à la mise en place d’une stratégie de financement annuelle efficace. Le maintien de leur base de donateurs à tous les niveaux de dons est un enjeu pour de nombreux organismes.

Les quatre règles d’or pour la santé de votre base de données et votre organisation :

  1. Avoir des donateurs actifs à tous les niveaux de dons et à tous les niveaux du cycle de développement (pyramide des dons);
  2. Des mécanismes d’acquisition qui apportent de nouveaux donateurs potentiels à la base de donateurs;
  3. L’accès aux bonnes données (validation des données, élimination des doublons, etc.);
  4. Des outils pour mesurer la progression des différents types de donateurs.

En se référant au modèle de la pyramide des dons, l’organisme devrait toujours avoir dans sa stratégie des donateurs qu’il sollicite et avec qui il communique sur une base régulière dans chacun des niveaux de la pyramide. Une base de donateurs en santé possède un bon équilibre de donateurs potentiels, autant au niveau de l’acquisition que des dons majeurs et des legs. Mais pour se faire, il faut que l’organisme soit en mesure de faire évoluer constamment sa base de données par une entrée de données complète, une mise à jour constante et par votre capacité à analyser son contenu.

De là toute l’importance de mettre en place une stratégie annuelle intégrée et bien définie sur 3 à 5 ans.